Il s'agit après cette première décennie du XXI ème siècle d'envisager d'autres outils, d'être créatif.

Il ne suffit plus d'être productif à tout va, mais d'être connectif plus que collectif. Nous sommes dans un contexte de connectivité dont nous ne mesurons pas la diversité dans un temps proche et l'ampleur que ce phénomène sociétal va prendre: nous n'en sommes qu'au début. Nous devrons être flexibles dans tous les sens que ce mot recouvre ! On n'est plus dans "on fait comme ça." Mais attention au phagocitage, ou pour dire autrement, la planète économique est composée de plaques techtoniques ou les informations dérivent au gré des courants. Les zones de rencontre doivent être, sans pour autant mépriser les zones de friction, des points de partage et non des zones de subduction. Ce rassemblement pour la planète en est-il le gage, où ne sommes-nous que les pièces d'un puzzle, difficiles à imbriquer pour faire un ensemble cohérent ?

Scan  Ch. Moysan